Accès direct :



 
 



La France a du talent


Les Vins du Siècle est un grand site fédérateur, bilingue et mondial. Dans toute la France, « triés sur le volet », les meilleurs producteurs (la très grande majorité ayant l’exclusivité de leur appellation) sont retenus pour la typicité des vins, leur rapport qualité-prix-plaisir, l'expression de leur terroir et leur passion de vignerons. 

Pas de vins à la mode, surcôtés ou de "jus de bois" dans Les Vins du Siècle. La typicité d’un vin, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme.  On ne peut aimer un vin qu’en appréciant celui qui le fait. Derrière une étiquette, il y a un viticulteur (ou une viticultrice) et c’est fondamental de ne pas les dissocier. Bien sûr, les sols ont une influence considérable et, dans chaque territoire, dans chaque commune, le vigneron fait la différence avec son voisin.

Il ne s’agit donc pas seulement de faire du bon vin, ce que tout le monde peut faire, mais surtout d’élever de vrais vins racés, reconnaissables entre mille, qui sentent ce “fumé” bourguignon, déploient ce “velours” libournais, ces senteurs alsaciennes, cette “chair” en Médoc ou à Châteauneuf, cette “minéralité” à Pouilly ou à Meursault, cette fraîcheur en Champagne comme dans nos grands liquoreux. 


Les vins du siècle


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


BANYULS
Fondé vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours pour s’affranchir totalement du désherbant. Superbe Collioure rouge 2014, 80% Grenache noir, 10% Syrah et 10% Mourvèdre, élevage pendant 12 mois, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de garrigue et de poivre, charnu en bouche, d’excellente garde. Le Collioure rouge Lliminari 2014, 40% Mourvèdre, 30% Syrah, 20% Grenache et 10% Carignan, élevage 12 mois, de robe pourpre, est corsé, d’une belle charpente, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et classique. Remarquable Banyuls blanc Les Escoumes 2014, avec ces senteurs délicates de lis et de végétal, très typé, marqué par son Grenache, que je vous conseille avec un des abricots rôtis à la crème au nougat, une île flottante ou une mousse au chocolat. On excite encore ses papilles avec le Banyuls rouge Roudoulère 2014, 90% Grenache noir et 10% Grenache gris, élevage pendant 13 mois en fûts, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant. Le Banyuls Pineil 2014, généreux, velouté, de couleur intense, d’une belle harmonie entre structure et souplesse, aux nuances d’humus et de cassis.

CHATEAU TOULOUZE


GRAVES DE VAYRES
Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.

CHATEAU MAYNE LALANDE


LISTRAC
Depuis plus de 6 générations, la famille Lartigue est attachée à la terre de Listrac. C’est en 1973 que Bernard LARTIGUE devient le nouveau maître du domaine. En vrai médocain dans la lignée de ses ancêtres, et profondément attaché aux vraies valeurs médocaines, c’est avec passion qu’il créera les propriétés Château Mayne Lalande (Listrac), Château Myon de l’Enclos (Moulis) ainsi que Les Cinq Sens du Château Mayne Lalande, sa maison d’hôtes. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Un caractère perfectionniste, rigoureux, exigeant d’un vigneron aimant le travail bien fait le mène à la recherche permanente de l’excellence mais aussi à se remettre en question chaque jour pour obtenir le meilleur potentiel du terroir afin d’élaborer de grands vins, disposant d’une aptitude au vieillissement très longue. Son Listrac Médoc 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves), est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, bien corsé, à prévoir avec une côte de veau panée à la milanaise ou des brochettes d'agneau. Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant. Le 2011 (50% de barriques neuves), est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. "Le millésime 2016, nous raconte Bernard Lartigue, est une année avec beaucoup de soubresauts climatiques qui demandait beaucoup d’observation de la plante pour garantir d’avoir des raisins sains. Nous nous dirigeons vers l’excellence grâce à la générosité de Dame Nature et au travail intensif de tous les collaborateurs des propriétés. Un grand merci !"

ROBERT AMPEAU


MEURSAULT
Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Faites-vous plaisir avec ce Meursault Perrières 82, qui évolue parfaitement, intense, très typé, très classique, un grand vin savoureux, idéal sur une viande blanche à la crème. À ses côtés, le Puligny-Montrachet Les Combettes 79 est très riche en bouche, associant structure et finesse, de bouche puissante, de très bonne évolution. Goûtez aussi le Pommard 79, au nez de fruits mûrs et d'humus, riche et complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés. Goûtez encore cet Auxey-Duresses 88, suave et dense en bouche, le Volnay-Santenots 76, aux connotations subtiles d'humus, de mûre et d'épices, tout en arômes, un vin savoureux en bouche, fin et puissant à la fois, à maturité.

DOMAINE CRET DES GARANCHES


COTE-DE-BROUILLY
Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte-de-Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha de vignes, cépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Le vin prend alors sa robe rubis et ses arômes de fruits rouges et de fleurs dans la cave. L’attention permanente et la passion de Sylvie Dufaitre-Genin font le reste. “Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main. Ensuite ces raisins sont vinifiés selon la méthode traditionnelle beaujolaise, ce qui confère au Brouilly et Côte-de-Brouilly leurs caractères si particuliers.” Sylvie Dufaitre-Genin a par ailleurs créé une sélection de vins d'amis, sélectionnés par Olivier, son fils, ce qui lui vaut un N° de négoce. Prévue une cuvée spéciale “Olivier” en Brouilly et Côte de Brouilly 2014 et 2015. Remarquable Brouilly 2014, issu de vignes de 40 ans vendangées manuellement, élevé durant 7 mois en cuves, avec des connotations de fraise des bois, de violette et d’épices, gourmand et chaleureux, très persistant, parfait sur une pintade aux choux ou un Saint-Marcellin, notamment. Le 2013, médaille d’Or au concours des Gamay du Monde, est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution.  Excellent Côte-de-Brouilly 2014, au nez puissant de framboise cuite et de sous-bois, un beau vin équilibré, d’une persistance aromatique certaine, riche au nez comme au palais, un vin d’excellente évolution, que vous pouvez déboucher avec un filet de porc en croûte aux champignons ou des raviolis à la viande.




DUSSERT DANS... 


Facebook
20 minutes
Agoravox

LES VIGNERONS QUI COMPTENT


Top Vignerons

LES INCONTOURNABLES


Millesimes
Guide des Vins
Guide du Terroir
Guide de la Diététique
Vinovox
Le Blog de PDG 

TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR LE VIN


L’accord vins et des mets
Vintage Code©
Le point sur les millésimes 
La vigne et les sols
Les principaux cépages
L'Anthologie du vin

L'ENCYCLOPEDIE DU VIN


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
 M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W
 X - Y - Z  


Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Diététique


     Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :
Loading

 Les Vins du Siècle © Patrick Dussert-Gerber et Société Malta. Reproduction interdite - Mentions légales - info@vinsdusiecle.com
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

LES VINS SELECTIONNES
PAR REGION


Cliquez sur la région de votre choix

Suivez Dussert

Millesimes